DSpace About DSpace Software
 

Depot Institutionnel de l'UMBB >
Mémoires de Master 2 >
Faculté des Sciences de l'Ingénieur >
Technologie Alimentaire ( 2016 - 2017 ) >
Génie des Industries Alimentaires >

Please use this identifier to cite or link to this item: http://dlibrary.univ-boumerdes.dz:8080/handle/123456789/4063

Titre: Suivi du procédé de raffinage de l'huile de soja à l'unité Cogral-Alger étude de stabilité par le teste de swift
Auteur(s): Chekkal, Mohamed
Mots-clés: Raffinage des huiles
Huiles alimentaires
Huiles : Soja : Raffinage
Issue Date: 2017
Résumé: Le Soja prend une place de plus en plus grande dans l'alimentation humaine car l'industrie agroalimentaire l'inclut dans de nombreux aliments de consommation courante. Il a d'abord été à l'origine de produits traditionnels asiatiques fermentés comme la sauce soja, ou non fermentés comme le tofu. La graine de soja possède en effet une composition exceptionnelle : 40 % de protéines et 20 % de lipides riches en acides gras polyinsaturés,ainsi que des micronutriments qui apporteraient au soja, par une action synergique, des propriétés préventives à l'égard des maladies cardiovasculaires et des cancers. Il possède cependant des isoflavones, phyto-estrogènes qui peuvent interagir avec les récepteurs oestrogéniques de l'organisme et induire des effets biologiques. Cependant les effets induits des isoflavones liés aux récepteurs oestrogéniques sont soumis à différentes variables comme les conditions d'exposition (âge, état de santé, dose et durée d'exposition),les cibles biologiques ou encore les aptitudes métaboliques de chacun. Ce travail, montre globalement que le procédé de raffinage(par voie chimique ou " physique ") est le plus souvent très efficace pour garantir la sécurité sanitaire des huiles et corps gras raffinés et leur conformité avec les exigences réglementaires. Les conditions d'élimination optimales de certaines catégories de contaminants sont maintenant bien connues (solvants résiduels, traces métalliques, HAP, la majorité des substances phytosanitaires susceptibles de contaminer les oléagineux, etc.) ; mais d'autres, notamment les nouveaux contaminants potentiels plus ou moins résistants au raffinage, réclament des études spécifiques et une optimisation réaliste des procédés : nouvelles substances actives phytosanitaires. C'est pourquoi, l'identification de critères physicochimiques indicatifs d'un probable comportement de composés potentiellement dangereux pour la santé
Description: 52 p. : ill. ; 30 cm
URI: http://dlibrary.univ-boumerdes.dz:8080/handle/123456789/4063
Appears in Collections:Génie des Industries Alimentaires

Files in This Item:

File Description SizeFormat
Chekkal Mohamed.pdf43,61 MBAdobe PDFView/Open
View Statistics

Items in DSpace are protected by copyright, with all rights reserved, unless otherwise indicated.

 

Valid XHTML 1.0! DSpace Software Copyright © 2002-2010  Duraspace - Feedback